Actualités du 11 au 15 août 2014

voiture_P

Retour sur trois actualités de la semaine du 11 au 15 août 2014.
Cette semaine, l’actualité sur la sécurité cycliste était florrissante. Canada, Etats-Unis, Angleterre, comment abordent-ils cette question? Parallèlement, Green-e-motion remet en cause la pertinence des transports publics et des villes cherchent le mode de déplacement le plus favorable pour leur économie. 

  • Les cyclistes demandent plus de sécurité

Au Québec, suite à la mort de cyclistes au début de l’été, le ministre des Transports a mis en place une consultation pour actualiser le Code de sécurité routière devenu inadapté avec l’augmentation des déplacements vélo. 
A Toronto, les cyclistes demandent l’installation d’une séparation physique entre la route et la piste cyclable. Les voitures ne respectant pas ce partage de la voirie, l’usage des pistes est jugé insuffisamment sécurisé. Or, le sentiment de pouvoir circuler sans risque est important pour le développement de la pratique du vélo. Aux Etats-Unis une étude montre que la circulation cycliste augmente en moyenne trois fois plus rapidement avec l’aménagement de pistes cyclables. 
Au-delà des infrastructures, d’autres systèmes voient le jour. Une entreprise canadienne a développé un vélo intelligent (Valour) capable de détecter les obstacles dans les angles morts. A Londres, TFL (Transport for London) mène une expérimentation sur la détection des piétons et cyclistes trop proches des bus. Un premier système alerte le conducteur tandis qu’un autre alerte les piétons et les cyclistes. 

  • Les transports collectifs doivent-ils se réinventer? 

Selon Green-e-motion, la pertinence des bus en milieu urbain devra être réintérrogée car il estime que leur efficacité est trop faible comparé au coût. En effet, les bus (Diesel) consommeraient en moyenne par personne transportée à peine moins qu’un taxi hybride. De plus, leur financement couvert en partie par les collectivités locales sera désormais plus compliqué compte-tenu de leurs budgets plus contraints. 

  • Qui de l’automobiliste ou du cycliste dépense le plus? 

Les touristes à vélo dépenseraient plus que les touristes en voiture c’est pourquoi ils deviennent une cible de choix pour certaines villes qui souhaitent dynamiser leur économie. 
En parallèle, la théorie « du coffre » remporte de plus en plus de succès. Celle-ci repose sur l’idée qu’un consommateur disposant d’une voiture et à qui l’on donnerait une capacité accrue à venir acheter au centre-ville, contribuerait plus largement à l’économie des commerces que les piétons et cyclistes. Le succès grandissant de cette théorie et la pression des administrés regrettant de ne plus pouvoir stationner en ville rouvrent des rues et des places à la voiture alors que l’accès leur avait été interdit depuis plusieurs années. 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s